Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Sogecim Immobilier, Agence immobilière BIARRITZ 64200

L'actualité de CENTURY 21 Sogecim Immobilier

Nos rues ont une histoire : l’avenue de Verdun à Biarritz (64200)

Publiée le 15/12/2015

Un hommage aux Gueules Cassées

Dénommée rue de France au lendemain de la cinglante défaite de Sedan qui entraîna la chute du Second Empire, dans une ville particulièrement attachée à Napoléon III puisqu’elle lui devait, et à son épouse Eugénie de Montijo, son essor et son succès auprès des grands de ce monde, elle fut rebaptisée avenue de Verdun en 1919 pour rendre hommage aux morts pour la patrie. Une des plus longues voies du centre de Biarritz, l’avenue de Verdun commence au croisement de l’avenue Edouard VII et se termine à la place de l’Europe, 1,5 km plus loin et  présente une diversité architecturale symptomatique de cette station balnéaire si singulière.

 

Une bataille de tous les records

La bataille de Verdun reste tristement célèbre dans les annales des confrontations militaires car elle conduisit à la mort de 300 000 soldats de part et d’autre des lignes de front. Ce qui fait de la Première guerre mondiale le conflit le plus meurtrier de l’histoire de l’Europe occidentale. Après 300 jours de combats acharnés, des millions d’obus tirés sur quelques kilomètres carrés, les Allemands renoncèrent à conquérir Verdun. Les Français remportèrent alors la bataille, mais à un prix humain exorbitant.

Le saviez-vous ?

Autour de Verdun, plusieurs villages furent totalement détruits et après la guerre, les territoires dévastés par les obus, minés par les bombes, linceul d’innombrables combattants, furent placés sous la responsabilité des pouvoirs publics. Jugeant leur remise en état impossible et par respect pour les disparus, une « zone rouge » fut déclarée et préservée en l’état, aujourd’hui entretenue par l’Office national des Forêts.

Au cours de la Première guerre mondiale, et à défaut d’être sur le front, Biarritz fut aux avant-postes dans l’organisation des secours et pour les soins apportés aux combattants. Ce fut dans la ville basque qu’eut lieu la première transfusion sanguine directe, réalisée en l’occurrence par le docteur Lostalleau à l’hôpital de convalescence de Biarritz.

 

Les chiffres de l’immobilier* -  Quartier de l’avenue de Verdun à Biarritz (64200)

Logements sociaux : 3 %

Propriétaires : 48 %

Logements vacants : 2 %

Logements inférieurs à 40 m² : 19 %

Age moyen de la population : 52 ans

Enfants/adolescents : 14 %

Retraités : 40 %

Cadres : 51 %

 

* Source : kelquartier.com

 

 

 

 

Notre actualité